Skip to main content

NOVISSEN

NOs VIllages Se Soucient de leur ENvironnement

Accueil
Statuts
Enquête publique 2015
Référé
Actions récentes
Actions marquantes
Pour adhérer et Dons
Comité de soutien
CR réunions
Argumentaires
Textes officiels
Historique
Documents divers
Prises de position
Médias
média 2017
Média 2016
Média 2015
Média 2014
Soutien Conf'
Fête des Anti-1000 V.
Médias2013
Manif du 28 sept. 2013
Manif du 3 mars 2013
Médias 2012
Good Food March
Manif 23 juin 2012
Manif 18 février 2012
Médias 2011
Démocratie participative
Livres Novissen
 
Le 29 juin 2014
 la Fête des Anti-Mille vaches !
 
 
*********************************************************************************************
"Basta !", le 30 juin 2014: 

http://www.bastamag.net/De-l-enterrement-symbolique-au

Modèle agro-industriel

Ferme-usine des 1000 vaches : neuf opposants en procès

par Sophie Chapelle

 

« Le bonheur est dans le pré, pas dans l’usine à vaches ! » C’est au rythme de ce slogan que quelques 200 manifestants ont procédé, le dimanche 30 juin, à l’enterrement symbolique du projet de ferme-usine des 1000 vaches, dans la Somme. Malgré la pluie, les opposants sont venus déposer une gerbe ainsi qu’un cercueil en carton devant les bâtiments agricoles. « On a déjà assez dit pourquoi on est contre, aujourd’hui on vient l’enterrer », déclare simplement Francis Chastagner, de l’association Novissen. Depuis l’été 2011 où il a été rendu public, le projet piloté par l’entrepreneur de BTP Michel Ramery soulève une opposition croissante (voir nos précédents articles). Le maire de Drucat, également présent dans la procession, craint « des effets sur la santé liés à la proximité immédiate d’un méthaniseur industriel qui cache son nom », rapporte l’AFP.

Cette action symbolique précède le procès de neuf militants convoqués au tribunal correctionnel d’Amiens le 1er juillet à 9h. Ils sont appelés à comparaitre pour refus de prélèvement ADN, dégradation en réunion et incitation à la dégradation en réunion. Comme le relatait Basta !ici, des militants de la Confédération paysanne ont participé à une action de démontage de la salle de traite des « 1000 vaches » le 28 mai. « Nos actions sont légitimes, assure la Confédération paysanne dans un communiqué. Nous ne pouvons laisser Michel Ramery mener à bien son projet qui ouvrira la porte à une industrialisation débridée de l’agriculture. » Le syndicat entend profiter de cette journée « pour faire le procès des 1000 vaches ». Deux tables rondes sont prévues devant le Palais de Justice d’Amiens dans la matinée du 1er juillet.

[Mise à jour le 1er juillet 2014] Les avocats de la Confédération paysanne ont obtenu le report du procès au 28 octobre prochain. Les contrôles judiciaires auxquels étaient soumis cinq prévenus ont été partiellement levés : ils n’ont plus aujourd’hui que l’interdiction de se rendre dans la Somme.

 Sur la couronne mortuaire, on peut lire: "Ici gît la ferme                                       Le très long cortège (200 personnes environ) avec clowns et matériel

de Mille vaches. Sans regrets. Novissen" !                                                                pour cet enterrement symbolique.

 

(N.B. les légendes des photos sont de Novissen) 

 

*****************************************************************************************

"France 3 TV info Picardie", le 29 juin 2014:      

http://france3-regions.francetvinfo.fr/picardie/2014/06/29/drucat-80-une-fete-pour-dire-non-la-ferme-des-1-000-vaches-508499.html

avec une vidéo

 

*****************************************************************************************

"Le Figaro", le 29 juin 2014:                                                           

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/06/29/97001-20140629FILWWW00071-manifestation-contre-la-ferme-des-mille-vaches.php                                                                                                     

 

 
*********************************************************************************************
"Midi libre" (AFP), le 29 juin 2014:

http://www.midilibre.fr/2014/06/29/sous-la-pluie-l-enterrement-symbolique-de-la-ferme-des-mille-vaches,1016941.php#xtor=RSS-5

Sous la pluie, l'enterrement symbolique de la ferme des Mille Vaches

  • Sous la pluie, l'enterrement symbolique de la ferme des Mille Vaches
    Après Drucat, leur prochaine étape sera l'agglomération rouennaise, à la Ferme des Bouillons, occupée par quelques résistants qui s'opposent à sa destruction au profit d'une zone commerciale.
    AFP / PHILIPPE HUGUEN
  • Sous la pluie, l'enterrement symbolique de la ferme des Mille Vaches
    Dimanche à Drucat (Somme), les opposants à la ferme dite des Mille Vaches ont procédé à l'enterrement, symbolique, du projet.
    AFP / PHILIPPE HUGUEN
  • Sous la pluie, l'enterrement symbolique de la ferme des Mille Vaches
    "Le bonheur est dans le pré, pas dans l'usine à vaches", ont scandé les manifestants le long de leur marche.
    AFP / PHILIPPE HUGUEN
  • Sous la pluie, l'enterrement symbolique de la ferme des Mille Vaches
    Après Drucat, leur prochaine étape sera l'agglomération rouennaise, à la Ferme des Bouillons, occupée par quelques résistants qui s'opposent à sa destruction au profit d'une zone commerciale.
    AFP / PHILIPPE HUGUEN
  • Sous la pluie, l'enterrement symbolique de la ferme des Mille Vaches
    Dimanche à Drucat (Somme), les opposants à la ferme dite des Mille Vaches ont procédé à l'enterrement, symbolique, du projet.
    AFP / PHILIPPE HUGUEN

 

Quelques 200 opposants à la ferme dite des Mille Vaches ont procédé à son enterrement symbolique dimanche, à Drucat, dans la Somme. Outre le traitement des vaches qu'ils considèrent inhumain, les manifestants s'opposent fermement au projet de méthaniseur.

"Ecoute l'orage, M. Ramery, il gronde contre ce projet", menacent les manifestants. Dimanche à Drucat (Somme), les opposants à la ferme dite des Mille Vaches ont procédé à l'enterrement, symbolique mais digne d'une chanson de Brassens, du projet. Sous les nuages bas et gris, la procession avance dans la campagne samarienne. Rapidement, une pluie continue tombe sur les quelques 200 manifestants, qui refusent de se départir de leur bonne humeur. "Projet Ramery, un projet qui tombe à l'eau", lâche au microphone Francis Chastagner, de l'association Novissen en pointe de la lutte contre le projet, en référence au propriétaire de la ferme. Partis à pied de la salle polyvalente de Drucat, où se tient une journée de festivités et de débats, les manifestants arrivent une heure plus tard devant la ferme, d'où ils sont gardés à distance par les gendarmes. "On a déjà assez dit pourquoi on est contre, aujourd'hui on vient l'enterrer", dit simplement Francis Chastagner. Une gerbe est déposée, ainsi qu'un cercueil en carton - passablement abîmé par la pluie - au couleur d'une célèbre marque de fromage à tartiner et sur lequel est inscrit "la vache qui crie". Quelqu'un, au mélodica, joue la marche funèbre.

 

 

 "Ce projet est une aberration économique, sociale, écologique, sanitaire"

"Le bonheur est dans le pré, pas dans l'usine à vaches", ont scandé les manifestants le long de leur marche. "Ce projet est une aberration économique, sociale, écologique, sanitaire. Les vaches sont faites pour brouter dans l'herbe et non pour être enfermées dans du béton", dénonce Delphine, venue de Canteleu, près de Rouen. "Le site n'est pas approprié, à l'entrée de la baie de Somme, qui est classée", explique de son côté Marceau, originaire du département. "C'est une première en France en terme de concentration animale, il n'y a pas de législation", regrette-t-il. Outre le traitement des vaches qu'ils considèrent inhumain, les manifestants s'opposent fermement au projet de méthaniseur. En bras de chemisette malgré la pluie, le maire de Drucat Laurent Parcis craint "des effets sur la santés liés à la proximité immédiate d'un méthaniseur industriel qui cache son nom". Il assiste, souriant, à l'enterrement, devant un bâtiment encore en travaux. 

 

 

Un tour de France des "projets inutiles"

La ferme est en cours d'achèvement. En raison des dégradations subies lors de l'intrusion le 28 mai des militants de la Confédération paysanne et des congés d'été des équipes de construction, son ouverture a dû être repoussée de plusieurs semaines, selon le directeur d'exploitation, Michel Welter qui préfère rester évasif. Plusieurs associations de défense des animaux sont présentes à la manifestation, la Confédération paysanne est plus discrète à deux jours d'un procès contre neuf de ses membres, accusés de dégradations dans la ferme. Il y a aussi des opposants à d'autres projets, qu'ils nomment ici "les grands PINI", les "projets inutiles, nuisibles et imposés". Les marcheurs qui ont bravé les éléments sont récompensés d'un apéritif au son de l'accordéon. On attend encore une douzaine de cyclistes, venus de Divion dans le Pas-de-Calais, où ils se sont arrêtés samedi pour dénoncer un projet d'exploitation du gaz de couche.

Après Drucat, leur prochaine étape sera l'agglomération rouennaise, à la Ferme des Bouillons, occupée par quelques résistants qui s'opposent à sa destruction au profit d'une zone commerciale. Cette "caravane du Nord" fait partie du projet de plusieurs groupes, partis de différentes villes en France, qui convergent vers Notre-Dame-des-Landes, pour s'y opposer au projet d'aéroport. "Quand on fait le tour de France, on s'aperçoit qu'il y a beaucoup de projets inutiles", souligne Jean Ouisse, du collectif Acipa de défense du site de Notre-Dame-des-Landes, heureux de cette mobilisation nationale. A Drucat, en attendant la caravane, les participants pourront assister à un débat sur l'agriculture intensive, avec la présence de la députée européenne Karima Delli et de la députée Barbara Pompili, toutes deux issues d'EELV.

*********************************************************************************************

Le Courrier Picard, le 30 juin 2014:
 
               
 
 
 
*********************************************************************************************
France 3 Picardie, Journal Télévisé 19/20, le 29 juin 2014:
*********************************************************************************************** 
 
Journal "Le Point", le 29 juin 2014:
 
 
*********************************************************************************************** 
 
Des photos prises le 29 juin 2014

 

http://dl.free.fr/fLsylacxy

 

Un très grand merci à Pierre Rose pour ses photos !!!

 

***********************************************************************************************

Encore des photos du 29 juin 2014 !

 

                                     
        
 
 La pluie d'orage a trempé les 200 participants. Mais ils tiennent bon !                    L'après-midi, le soleil est revenu. Le journal FAKIR déploie sa
                                                                                                                                   banderole-fétiche. Sourires et tonus de tous : la devise nous va bien !
 
 
       
        
 
 Dans la Salle Polyvalente, des personnalités et beaucoup d'auditeurs :                  De la musique, de la détente : on danse dans le soleil d'été ! !
 une salle comble, un débat de haute qualité.

 

 
*********************************************************************************************** 

Quelques messages ...

 

LA FETE A ETE TRES REUSSIE ! BRAVO A TOUS ! M.F.

 
Je reviens de Drucat, journée formidable, plein succès, c'était la fête des Anti1000vaches.
Un rassemblement qui donne courage. Impressionnant, la force et la qualité de cette contestation d'un modèle agricole ! Conclusion : courage et persévérance pour contester ce modèle, là-bas et ici ! Disons NON, et ne sous-estimons pas nos forces.  A.V. 
 

Merci de votre accueil toujours aussi chaleureux. Les copains amiénois qui ne vous connaissaient pas ont été enchantés de leur journée. D.B.

 

Grâce à toutes celles et tous ceux qui ont apporté leur contribution, la fête fut belle, joyeuse, sérieuse, forte, solidaire, fraternelle, conviviale !.... M.G.

 

Et en réponse, un message du CA de Novissen  aux associations, participants, chanteurs...

Le CA de Novissen tient particulièrement à vous remercier chaleureusement pour votre participation à la Fête des anti mille vaches ce dimanche 29 juin.
Pour nous, il s'agit d'une totale réussite et les objectifs que nous nous étions fixés, à savoir mobiliser, informer et agir, ont été atteints!
Grâce à vous les échos de cette manifestation sont particulièrement positifs et de nombreux articles paraissent dans la presse locale mais aussi régionale et nationale intensifiant la pression indispensable contre ce projet Ramery que nous dénonçons toujours avec force.
Merci encore pour votre présence et votre participation précieuse et à très bientôt !
Le CA de Novissen

 

*********************************************************************************************** 
 
"Le Courrier Picard", le 28 juin 2014
 

http://www.courrier-picard.fr/region/les-opposants-font-la-fete-avant-leur-proces-ia0b0n396786

 

 
 

***********************************************************************************************

Programme-invitation pour la journée du 29 juin 2014

 

 

 
Voici la liste des personnalités qui ont pu venir et honorer de leur présence la fête du 29.
Cette liste est peut-être encore incomplète. Si c'est le cas, nous en sommes navrés .
Merci de bien vouloir nous signaler les omissions sans nous en tenir rigueur.
Un très grand et chaleureux MERCI à tous !
 
 

Karima DELLI (Député Européen EELV)

Barbara POMPILI (Député EELV)

Brigitte GOTHIERE (L 214)

Anne VONESH (Plein Air - Alsace Nature)

Antoine JEAN(Confédération Paysanne)

François COSSERAT (Mouvement National de Lutte pour l’Environnement),

François VEILLERETTE (Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures)

Gérard LE PUILL (Journaliste à l’Humanité et écrivain)

Julien DURAND(ex porte-parole de l’Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes)

Marie -Laure DARRIGADE (secrétaire national du Parti de Gauche)

Philippe MOURGOUN (Président de Haute Normandie Nature Environnement)

Thierry AURY (membre de la Direction national du PCF Front de Gauche)

Jean-Michel JEDRASZAK (Association Inter-Village pour un Environnement Sain - Heuringhem)

Patrick THIERY ( Président de Picardie Nature)

Serge LARIVIERE (Vice-président Responsable ornithologique LPO Pas de Calais)

Yves MAQUINGHEN(Picardie Nature)

 

De Drucat : Laurent PARSIS (Maire de Drucat-Le Plessiel)
                     Michel KFOURY (Président de Novissen)

Plusieurs personnalités voulaient se joindre à nous, mais empêchées, elles nous ont transmis leurs excuses.
Ainsi : Fabrice Nicolino, José Bové, Laurent Pinatel.
 
Message de gratitude à ceux et celles qui ont participé au débat de l'après-midi :

Le CA de Novissen tient particulièrement à vous remercier chaleureusement pour votre participation au débat de la Fête des anti mille vaches ce dimanche 29 juin.
Ce débat d'une haute tenue a permis aux nombreuses personnes dans la salle de mieux mesurer les enjeux importants qui concernent ce projet Ramery démentiel et de mieux cerner les différents aspects que notre action doit considérer. Nul doute que notre détermination à poursuivre la lutte localement s'en trouve renforcée et vous avez toute notre gratitude pour votre engagement à nos côtés ainsi que pour la force de votre témoignage.
Merci encore pour votre présence et votre participation précieuse!
Et à très bientôt pour écrire ensemble d'autres pages de notre combat !
Le CA de Novissen

 

 

***********************************************************************************************
"Le Journal d'Abbeville", le 25 juin 2014